Skip directly to content

Message

La construction, tournée vers le suspense, me semble techniquement tout à fait maîtrisée. [...] On se trouve au cœur d’une certaine science-fiction, celle, vertigineuse, où le sort de pans entiers de l’humanité, quand ce n’est de l’humanité toute entière, se règle en quelques pages, par l’usage prométhéen d’une science formidable, et fantasmée. Une science-fiction que d’aucuns trouveront un rien irresponsable : le connaisseur, pourtant, ne s’en privera pour rien au monde, tant que celui-ci existe. (source)

–Joseph Altairac,
L'expresso de l'oncle Joe, ActuSF

Ecrit sous la forme d’un thriller ou d’un récit de politique-fiction, Thinking Eternity est empli de thèmes intéressants. Les I.A., la mondialisation, les réseaux sociaux, le terrorisme, les élites et leur paranoïa, la quête du sens de nos vies, le partage du savoir et tant d’autres. Un contenu que l’auteur rend crédible et qui n’est pas lénifiant... (source)

–Xapur,
Les lectures de

Thinking Eternity - Happant ! Aux lendemains des attentats meurtriers chez Charlie Hebdo et à l’épicerie casher porte de Vincennes, ce livre prend d’autres dimensions. (source)

–Littéroscope,
La vie est belle Voyages

Thinking Eternity - Une lecture qui ouvre la voie à de nombreuses réflexions sur l'humain, les religions, les machines, le tout sur fond de thriller. (source)

–Marie Juliet,
Les lectures de

Roman d’excellente SF que celui de Raphaël Granier de Cassagnac, "Thinking Eternity" (Mnémos) [qui] tourne autour de la question suivante : qu’est-ce être humain, transhumain ou posthumain et quel est le meilleur choix pour notre espèce ? Avec en question subsidiaire quel sera, toujours pour notre espèce, le meilleur moyen de survivre ? L’auteur pose ces questions, aborde de manière intelligente, sensible et claire les réponses possibles et les conséquences de ces choix. J’avoue que la réponse est difficile, je sais quel serait mon choix si je l’ai un jour. Quel sera le vôtre (mis à part lire ce grand roman) ? (source)

–Jean-Luc Rivera,
ActuSF

Avec Thinking eternity, nul doute que Raphaël Granier de Cassagnac se révèle comme un écrivain plein de promesses. Car il sait allier à une invention fertile une construction très habile, ménageant le suspense sans recourir à de longues explications qui fusillent parfois ce qui aurait pu devenir d'excellents romans de Science-Fiction. Le développement du récit s'appuie sur le vécu des protagonistes qui, s'ils se montrent plus ou moins virtuels, sont tous porteurs d'idée. Ainsi, le texte fonctionne par induction. Ce qui m'apparaît comme le mode de transmission d'énergie idéal pour la préparation des meilleures recettes. (source)

–Phillipe Curval,
Quarante-deux

Le défaut principal du bouquin, c’est qu’il est trop court – ce qui est plutôt rare ;-) (source)

–Stéphane Gallay,
Blog à part

Livre entraînant que ce Thinking Eternity [...] qui fera réfléchir sur l’avenir de l’humanité, sur la robotique et la différentiation entre l’homme et la machine. (source)

–Allan,
Fantastinet

Thinking Eternity - Bref que du bonheur, pour s’oxygéner les idées, réfléchir et sortir du lot traditionnel de la rentrée. (source)

–Le Boss,
Unwalkers

L’enquête est finement menée, les personnages très crédibles, l’intrigue se révèle prenante et le suspens est maintenu jusqu’au bout. Un excellent moment de lecture. (source)

–Chris de Savoie,
ActuSF

Pages